img

Actualités

Politique

Société

Le journaliste congolais, Jacques Matand Diyambi a été viré de la British Broadcasting compagnie au mois de janvier dernier ,après la réalisation d'une interview controversée sur le Génocide Rwandais avec l'écrivain Charles Onana. cette situation soulève la colère des employés de la BBC Afrique au Sénégal.

Au cours d'une conférence de presse tenue lundi dernier à Dakar ,Bruno Sanogo, délégué du personnel de la BBC Afrique et secrétaire administratif national du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication sociale du Sénégal (Synpics),s'insurge contre le média, Lui aussi sous le coup d’une sanction pour « avoir été présent sur le planning des jours de diffusion de l’interview », il menace d’une grève illimitée et promet une action en justice.

Se confiant à jeune Afrique ,ce syndicaliste remet en cause l’indépendance du média britannique .pour lui ,les motifs de licenciement de l'ex journaliste de radio okapi pour « faute grave » ne sont pas valables et pointent du doigt l’indépendance éditoriale de la radio Britannique. Selon une correspondance adressée par la rédactrice en chef de BBC Afrique, l’interview sur le rôle de la France au Rwanda réalisée par Jacques Matand avec l’essayiste controversé Charles Onana aurait donné lieu à une plainte des autorités rwandaises et dévoilé des manquements du journaliste aux consignes éditoriales de la BBC.

« De fausses excuses pour décapiter le syndicat » assène Bruno Sanogo qui constate le motif de licenciement de Jacques Matand pour « faute grave » n'est pas valable.

«si l’interview réalisée allait à l’encontre de la politique éditoriale de la BBC, c’est la rédaction en chef qui devrait être sanctionnée. L’interview a en effet été discutée à de multiples reprises en conférence de rédaction. Le jour même de sa mise en ligne, le 20 novembre 2019, Anne Look Thiam chef de rédaction de la BBC Afrique ne peut pas faire comme si elle n’avait pas connaissance du sujet, puisqu’elle l’a elle-même validé. A renchérit Bruno Sanogo.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate