Liban: combats d'une intensité sans précédent à la frontière israélienne

Guerre Israël-Palestine. Ph de tiers


La frontière libano-israélienne, théâtre d’affrontements depuis 41 jours entre le Hezbollah et l’armée israélienne, s’est embrasée vendredi 17 novembre. Des échanges de tirs d’une intensité sans précédent ont opposé les belligérants tout au long de la journée.

De par la puissance de feu déployée et le nombre de positions israéliennes attaquées par le Hezbollah, vendredi était l’une des journées les plus violentes depuis le début des affrontements à la frontière libano-israélienne, le 8 octobre.

Le parti de Hassan Nasrallah a attaqué quatorze positions israéliennes sur un front de 120 kilomètres allant du Golan syrien occupé et annexé par Israël jusqu’au secteur occidental sur la Méditerranée. Le Hezbollah a lancé deux drones kamikazes contre une position israélienne près de la localité de Metulla. Un incendie visible à partir du territoire libanais s’est déclaré dans le site visé.

Obus au phosphore blanc

Les combattants chiites ont tiré des missiles lourds équipés d’une tête explosive de 300 kg sur une position israélienne située dans les fermes de Chebaa, occupées par Israël et revendiquées par le Liban, près du Golan. Des missiles guidés, des roquettes et des obus d’artillerie ont été utilisés par le Hezbollah dans d’autres attaques.

L’armée israélienne a de son côté bombardé les abords d’une vingtaine de localités avec des avions et des drones. L’artillerie a tiré des obus au phosphore blanc, selon des élus locaux et des journalistes présents sur le terrain. Une position de l’armée libanaise a été touchée dans le secteur central de la frontière sans qu’il soit fait état de victime.

Avec RFI

Powered by Froala Editor


Post Tags


Reaction

Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
For giving reaction please   Login Now

leave a reply

For post a comment you need to login your account. Login Now

Comments