img

Actualités

Politique

Alors qu'elle était au coeur d'un scandale sexuelle  implicant le vice gouverneur Justin Lwemba, l'assistante du gouverneur Mimi Muyita , dont la vidéo a été massivement relayé sur les réseaux sociaux est révoquée de ses fonctions jeudi par le chef de l'exécutif provincial du kongo central.

Ce dossier a suscité la colère des députés nationaux de cette province qui projettent pour ce samedi, une marche pacifique de protestation pour dénoncer l'humiliation subie par la province à travers le vice gouverneur Justin Lwemba.

Dans une déclaration faite à la presse jeudi à Kinshasa,ils réclament la démission ,ou la révocation pure et simple  du gouverneur Atou Matubuana et de son vice gouverneur,le départ du REDOC de la province,ainsi que sa révocation de l'agence Nationale de Renseignements ANR,en outre les députés exigent aussi des sanctions exemplaires à l'endroit de l'agent de la PNC qui a porté atteinte à l'intégrité physique du vice gouverneur.

D'après le député National Fabrice Pwela un des Initiateurs, «C’est toute la province qui est désacralisée,il y'a souillure à la tête de la province, il faut le laver» s'indigne t-il.

Signalons que  l’Assemblée provinciale du Kongo central a mis sur pied une commission d’enquête parlementaire pour analyser cette situation  et établir les responsabilités dans ce dossier relatif aux accusations de de viol qui pèse sur Justin Luemba. Une délégation des hauts magistrats séjournent à Matadi pour mener les enquêtes et instruire le dossier.

En début de semaine,une vidéo  virale sur les réseaux sociaux, de l’actuel vice-gouverneur, nu,a été massivement publié sur les réseaux sociaux, selon laquelle Justin Lwemba aurait violé l’assistante du gouverneur du Kongo central.

Patrick ABELY

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate