img

Actualités

Politique

Sécurité

A l'invitation de l'Assemblée nationale, ces deux membres du gouvernement sont venus ce mercredi 4décembre 2019 éclairer la nation sur les dégâts liés à la pluie du 25 au 26 novembre dernier ainsi que la situation sécuritaire à Beni ( Nord-Kivu). Cela conformément à l'article 166 du règlement intérieur de l'Assemblée nationale.

Dans son intervention qui avait deux volets à savoir les inondations de Kinshasa et la situation de Beni, le vice-premier ministre en charge de l'intérieur et affaires coutumières, Gilbert kankonde est revenu sur les causes proches et lointaines de dernières inondations à Kinshasa ainsi que les mesures envisagées par le gouvernement sous l'autorité du chef de l'État. Une aide substantielle a été débloquée pour venir en aide aux sinistrés et familles éplorées.

Concernant Beni, les fardc ont lancé depuis octobre dernier une offensive contre les groupes armés dont l'ADF.
Face à la guerre asymétrique, les fardc ont renforcé leurs méthodes et effectifs pour mettre fin à cette insécurité.

Complétant le vice-premier ministre de l'intérieur, Aimé Ngoy Mukena, ministre de la défense a expliqué la détermination des fardc à mettre fin à cette situation qui dure depuis 20ans. Il a sollicité l'augmentation du budget alloué aux forces de sécurité. Au tableau des résultats, selon le ministre, les fardc ont déjà éliminé 4 de 6 leaders adf.

Plusieurs villages et sites sont déjà récupérés par les forces congolaises. Les députés nationaux ont été appelés à davantage de soutiens et sensibilisation de la population en vue d'une victoire certaine.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate