La CENI peut-elle assurer l'organisatiom des élections du 20 décembre ? Voici les craintes

La Synergie des Missions d'Observation Citoyenne des Elections, SYMOCEL, a exprimé ses doutes sur la capacité de la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, à organiser les élections présidentielle, législatives et provinciales prévues le 20 décembre 2023. 

Dans un communiqué de presse publié le 7 décembre 2023, la SYMOCEL a dénoncé la lettre de la CENI adressée au Président de la République, dans laquelle elle demande du matériel volant pour acheminer le matériel électoral dans l'arrière-pays.

La SYMOCEL a relevé trois problèmes majeurs avec cette lettre : 

La prévisibilité d'un probable échec de la CENI par l'opinion publique, la forme étrange de la lettre et la mauvaise planification que trahit le fond de la lettre. 

La SYMOCEL estime que la lettre de la CENI portait un coup dur à son image et à sa crédibilité, et qu'elle confortait l'opinion dans une prétendue volonté de ne pas tenir les élections à la date prévue. 

La SYMOCEL juge que la lettre était mal adressée, puisqu'elle aurait dû être envoyée aux ministères d'exécution du budget prévu pour les élections, et non au Chef de l'Etat, qui est en campagne et n'est pas l'autorité budgétaire. 

La SYMOCEL s'est aussi interrogée sur la disponibilité et la fiabilité du matériel volant demandé, ainsi que sur les modalités et la durée de son utilisation.

La SYMOCEL déplore la mauvaise planification de la CENI, qui n'a pas anticipé les difficultés logistiques liées au déploiement du matériel électoral, et qui n'a pas coordonné ses actions avec le gouvernement. 

La SYMOCEL souligne l'impact négatif du retard dans la livraison du matériel sensible sur la qualité et la crédibilité des scrutins, notamment dans les zones reculées.

 La SYMOCEL a exhorté la CENI à faire preuve de professionnalisme, de rigueur et de transparence dans la gestion du processus électoral, et à communiquer clairement et régulièrement avec le public et les parties prenantes sur l'avancement et les défis de l'organisation des scrutins.

 La SYMOCEL appelle le gouvernement à fournir à la CENI tout le soutien et les ressources nécessaires pour assurer la tenue d'élections libres, équitables et crédibles le 20 décembre 2023.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Kasaï-Oriental : 3 morts dans un accrochage entre 2 communautés de Katanda
  • Goma : 1 mort et 1 blessé dans un nouvel accident de circulation à l'entrée du gouvernorat
  • RDC : les ministres démissionnaires autorisés à continuer leur travail

  • Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments