loader
img

Actualités

Il y a quelques jours, j’écrivais que la confrontation entre le FCC et le CACH, l’ancien Président Joseph KABILA et Félix Tshisekedi était inévitable. Les décisions prises hier en rapport avec l’élection sénatoriale  par le Président Félix et la protestation des adeptes du FCC mettent en évidence les divergences et montrent que la confrontation  reste inévitable.

Mais si la confrontation arrivait, la question qu’il faut se poser est celle de savoir, qui en sortira vainqueur ?

La réponse n’est pas facile à donner. Mais tout dépendra du tact et de la détermination de chaque partie.  Il y a, cependant, des signes qui montrent que c’est le Président Félix qui en sortira vainqueur. Donc le FCC doit faire très attention.

Au-delà des armes( pouvoirs constitutionnels)que la Constitution donne au Président de la République, Monsieur Félix TSHISEKEDI, et à l’Assemblée Nationale majoritairement tenue par le FCC, et plus tard au Congrès quand le Senat sera installé,  le Président Felix possède d’autres armes en plus :

1. Le soutien de la population. Entre soutenir l’ancien Président Kabila dont la gestion du pays n’a pas beaucoup profité au petit peuple et soutenir  le Président Félix qui montre sa sensibilité aux problèmes sociaux et qui donne des signes d’ouverture politique, je suis sûr que les congolais soutiendront le Président de la République.  Le peuple  congolais est une arme et une armée plus puissante que les FARDC, Garde Présidentielle et la police nationale  qui pourraient être encore contrôlées par l’ancien régime.

Donc le moment venu, le peuple congolais fera un choix clair entre les deux camps.

2. Les poursuites judiciaires au niveau national ou international que le Président Félix pourraient faire actionner contre des adeptes de l’ancien Président Kabila qui seraient  impliqués dans les violations des droits de l’Homme, les crimes économiques et détournement des deniers publics.

Donc le FCC doit savoir que la majorité  qu’il a l’Assemblée Nationale et pourrait avoir au Sénat  n’est pas suffisante pour contrôler le Président de la République et le contraindre à appliquer ce qu’il veut.

Je fais cette page pour rappeler aux uns et autres que le Congo n’a pas besoin d’une confrontation entre les deux partenaires. Chacun doit mettre de l’eau dans son vin.

Le respect mutuel et celui  de la Constitution et des lois de la République  sont importants pour faire avancer le Congo.

Personne ne doit se croire plus malin ou plus fort que l’autre.  Travaillons la main dans la main pour bâtir un pays profitable à tous.

Le peuple est vigilant.

Me Jean Claude KATENDE 

Le Gardien du temple

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate