loader
img

Actualités

[caption id="attachment_3180" align="alignnone" width=""]Crédit photo @Guy Roger Nyampala Manifestation des chauffeurs des taxis dans les rues de Matadi [/caption]

Les chauffeurs taxis ont manifesté ce jeudi dans la ville de Matadi. Ils s’opposent au refus des autorités de la ville d’autoriser l’augmentation du prix de la course de taxis depuis la hausse de prix du carburant auprès de revendeurs communément appelés Kadhafi.

Ce jeudi  matin ,ces derniers  ont brulé des pneus  en signe de contestation  dans plusieurs rond-points de la ville  portuaire de Matadi notamment à Kiamvu. 

La mairie de Matadi a engagé des pourparlers avec ces conducteurs de Taxis Pour tenter de trouver une solution à Kiamvu. Des pneus ont été également brulés au rond-point Mikondo dans la commune de Mvuzi et le rond-point 24 Novembre a été momentanément barricadé par ces chauffeurs de taxis. 

L’un d’eux contacté par la rédaction a déclaré il est inacceptable que le prix de l’essence passe de 1600 à 2200 FC auprès de revendeurs appelé kaddafi et que 1 mois après le prix de la course ne suive pas."

Ces chauffeurs proposent que la course atteigne 700 FC au lieu de 500 FC aujourd’hui. Les représentants des chauffeurs ont entamé des pourparlers avec le maire de la ville de Matadi Pathy Nzuzi wa Makengedi. 

Noter qu’après l’intervention de la police, les barricades érigées ont été levées. cette grève rend difficile le transport en commun à Matadi. Ce sont les motocyclistes qui ont récupéré la situation. Dans l’entre-temps plusieurs vendeuses en provenance du bas fleuve trainent avec leurs marchandises au niveau du Rond-point RNTC faute des moyens de transport. 

La Rédaction.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate