img

Société

Le chauffeur principal a survécu à l’accident d’autant plus qu’il avait cédé le volant à son mécanicien.

Échangeant avec le ministre des actions humanitaires et solidarité nationale, ce chauffeur a reconnu que le véhicule avait un problème de frein.

“Nous savions que le véhicule avait un problème de frein. Mais il fallait juste savoir gérer les vitesses”, a reconnu le chauffeur principal.

Bien que vivant, ce dernier a deux jambes fracturées.

Peu avant le drame, nous election-net.com a appris de témoins que « le chauffeur principal avait cédé le volant à son assistant».

La même source avance que prés de 20 morts ont été enregistrés et 19 rescapés, tous ramener à Kinshasa.

La première catégorie pour des identifications et enterrements et la deuxième pour des soins appropriés.

election-net.com/ dépêche.cd

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate