img

Actualités

Économie

Société

Le Directeur Général Adjoint de la Direction Générale des Recettes de la Tshopo a, au cours d'une interview accordée à la presse boyomaise, le mardi 25 février 2020 dernier, mis en garde les détenteurs des motos et taximen.
Il a précisé qu'au cas où, la moto est saisie, le propriétaire sera obligé de payer une pénalité évaluée aux 100% du montant global hormis les frais de la fourrière équivalant à 30$ avant de récupérer l'engin. Ce qui fait au total 152$.

Le DGA, Dady Ngandu, appelle plutôt les assujettis à s'acquitter librement au lieu d'attendre le forcing ou l'intervention de la police de circulation routière.

Le recouvrement forcé concerne principalement les plaques d'immatriculation pour motos, l'impôt sur les véhicules automoteurs ou vignettes et les permis de conduire.

Le DGA a signifié que les permis en carton ne seront pas admis. Pendant ce temps, si l'assujetti est en ordre, il doit passer à la régie pour récupérer un permis biométrique sans frais supplémentaires.

Le montant global à payer est de 61 $ dont 35$ la plaque, 10$ le permis de conduire (biométrique) et 16$ la vignette.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate