img

Actualités

Éducation

C'est une rentrée de vacance sombre que les institutions d'enseignement supérieur et universitaire de Kisangani ont vécu ce lundi 06 janvier 2020.

Après les étudiants de l'Ifa Yangambi, IBTP, c'est le tour de ceux de l'université de Kisangani de s'élever pour dénoncer la hausse du prix des frais académiques dans cette alma mater.

Pneus brûlés, chants hostiles au gouvernement central, barricade des routes, Kisangani s'est réveillé dans une vive tension. Plusieurs étudiants se sont mobilisés pour barricader certaines artères menant vers l'Université.

Une forte mobilisation a été observée vers la faculté de médecine où la route à été bloquée et les étudiants scandaient des chansons pour dire non à la hausse du prix des frais académiques, tel que fixé par le recteur de l'Unikis, le professeur Benoît DEDHYA.

Pour rappel, c'est dans un communiqué datant du 20 décembre 2019, que le recteur de l'Université de Kisangani avait fixé les frais académiques pour l’année 2019-2020.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate