img

Actualités

Société

Pendant que le monde entier va célébrer le 8 mars, la journée internationale dédiée à la femme, à Kisangani l'importance et la signification de cette journée semble être meconnue de quelques femmes rencontrées dans les rues.

Certaines d'entre-elles, interrogées par election-net.com à Kisangani, conçoivent mal la journée du 8 mars la réduisant aux activités ménagères.

" Le 08 mars pour moi c'est la journée de la femme. Donc c'est jour là je ne vais toucher à rien. c'est mon mari qui fera la cuisine et la vaisselle. Et le soir nous sortirons faire un tour avec les enfants", indique une des femmes rencontrées.

" Le 08 mars ont dit que c'est la journée de la femme. Et donc les femmes doivent porter les pagnes et lettre de côté d'abord les pantalons. Et les papas doivent donner l'argent à leurs femmes ce jour là pour qu'elles fassent la fête" souligne une autre femme.

" Pour moi le 08 mars est une journée de l'émancipation de la femme. Les hommes et les femmes sont devenus égaux. Tout ce que l'homme fait moi aussi je peux le faire" a rajouté une autre.

L’édition 2020 de la Journée internationale des femmes, qui sera célébrée le 8 mars, aura pour thème : Je suis de la Génération Égalité : Levez-vous pour les droits des femmes. Ce thème coïncide avec la nouvelle campagne plurigénérationnelle de l'ONU Femmes, Génération Égalité, qui marque le 25e anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing. Adopté en 1995 lors de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes tenue à Beijing, en Chine, le Programme d’action de Beijing est considéré comme la feuille de route la plus progressiste en matière d’autonomisation des femmes et des filles partout dans le monde.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate