img

Actualités

La paisible cité Salongo située dans la commune de Lemba à Kinshasa a connu une situation inhabituelle ce lundi 24 février.

D'après un témoin contacté à 11 heures locales par election-net.com/ afriquinfo.com, les épouses de militaires FARDC, Forces Armées de la République Démocratique du Congo dont la plupart des maris retraités ont manifesté tout l'avant-midi pour exiger l'annulation de la "décision" du Chef d'État État-Major Général des FARDC, le Général Célestin Mbala qui aurait ordonné le relogement des jeunes militaires dans ce camp devenu, " Cité Salongo" depuis sa désaffection de 2004 pour usage privé au profit des anciens militaires devenus propriétaires, selon notre source.

" Ce camp avait été désaffecté depuis 2004. Les militaires qui l"occupaient à l'époque ont acquis des titres de propriétés après avoir suivi la procédure en la matière. Ces mamans ont marché d'abord pour exiger la fermeture du bureau militaire qui est dans la cité Salongo parce qu'elle n'est plus un camp. De deux, elles exigent du Chef d'État État-Major Général, le retrait des jeunes militaires installés ici. Et si ces conditions ne sont pas respectées, elles envisagent de faire la descente de la cité de l'Union Africaine pour y rencontrer le ministre de la défense voir même le président de la République", explique le témoin.

Pour l'heure, la situation semble revenue à la normale après intervention des forces de l'ordre. Mais du côté de la hiérarchie militaire, rien n'est encore communiqué sur le sujet.

José-Junior Owawa.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate