img

Actualités

Politique

L'ancien Président de la République Démocratique du Congo, RDC Joseph Kabila Kabange a reçu ce mardi, 25 février à Kinshasa, le commissaire paix et sécurité de l'Union Africaine, l'Ambassadeur Smail Chergui.

Ce tête-à-tête déroulé hors caméras était-il l'occasion pour les deux personnalités d'invoquer la situation sociopolitique de la République Démocratique du Congo, une année tout juste après les premières élections législatives et présidentielle qui ont inauguré la première alternance pacifique au sommet de l'État?

Tout porte à croire car sur le compte Twitter du diplomate algérien, on pourra lire que Smail Chergui est "très heureux d’être reçu par Son Excellence, l'ancien President Joseph Kabila qui nous a permis d'analyser les derniers dévéloppements en RDC et dans les grands lacs".

Dans ce même commentaire, l'émissaire de l'UA se dit être "ravi de sa (Ndlr: Joseph Kabila) disponibilité renouvelée de travailler avec le President Tshisekedi pour la réussite de la coalition au service de la RDC".

Très discret depuis son départ du pouvoir le 24 janvier 2019 après 18 ans de règne, Joseph Kabila a échangé la semaine dernière avec l'envoyé spécial des États-unis dans la région des Grands Lacs africains ou encore l'Ambassadeur du Royaume Uni en RDC.

Même si rien de concret n'a été divulgué à l'issue de ces rencontres, certains médias pensent que la communauté internationale est engagée à réconcilier Joseph Kabila et Félix Tshisekedi qui seraient divisés sur le dossiers de commercialisation de l'uranium et des armes aux pays hostiles aux américains tels que l'Iran ou encore la Corée du Nord.

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate