img

Actualités

Face à la polémique provoquée par un certificat d'enregistrement partagé largement sur les réseaux sociaux attribué au président intérimaire l'UDPS, Jean Marc Kabund, le bureau de la conservation des titres immobiliers de la circonscription foncière de Limete a publié un communiqué dénonçant ce qu’il qualifie des personnes mal intentionnées qui se seraient procurées malicieusement la copie de duplicata du Certificat d’enregistrement de la propriété.

Selon ce document, le président intérimaire de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) et 1er vice-président de l’Assemblée nationale aurait acquis une parcelle à Kingabwa dans la commune de Limete à 1.800,000$ (un milliom huit-cents dollars américains).

Selon Elie Mbayo, conservateur des titres immobiliers, le montant de 1.800 000 USD a été ajouté subtilement sur le document diffusé sur les réseaux sociaux « pour faire croire à l’opinion que se serait le prix qu’aurait coûté ladite parcelle ». 

Pour le bureau de la conservation des titres immobiliers de la circonscription foncière de Limete, il s’agit d’un comportement criminel. Il poursuit que « des dispositions utiles sont déjà prises en vue d’identifier les auteurs et complices de cet acte en vue de les faire poursuive en justice ».

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate