Kinshasa : l'un des présumés meurtriers du katumbiste Dido Kankisingi transféré à Kindu

Ismaël Munanga le jour du meurtre de Dido Kankisingi


Appréhendé à Kinshasa, le fugitif Ismaël Munanga, l'un des auteurs présumés du meurtre, en novembre 2023 de Dido Kankisingi, président provincial de la Ligue des jeunes du parti politique Ensemble pour la République de l'opposant Moïse Katumbi, vient d'être transféré ce vendredi 17 mai à Kindu par avion, sous escorte des services judiciaires. 

Le forfait a été commis lors de l'arrivée de Moïse Katumbi à Kindu en marge de sa campagne présidentielle. 

Cette nouvelle réjouit la société civile forces vives du Maniema (SOCIMA), qui salue la détermination de la justice.

"La société civile forces vives du Maniema jette beaucoup de fleurs au procureur général. À un moment donné nous pensions que rien ne se faisait. Aujourd'hui, il prouve à la face du monde qu'il était au moins d'agir à petit feu", a réagi devant la presse locale, Stéphane Kamunda président de la coordination provinciale de cette structure citoyenne. 

Il exige à cet effet que la justice soit faite, tout en exigeant également l'arrestation du gouverneur intérimaire du Maniema, Afani Idrissa Mangala devenu sénateur dont Ismaël Munanga était au moment de la commission des faits, son chargé de sécurité. Pour Stéphane Kamunda, Afani Idrissa Mangala qui est selon lui, "le commanditaire de la mort de maître Dido Kankisingi". 

Stéphane Kamunda a dit faire confiance à la justice et espérer un procès juste et équitable, malgré les interférences dans ce dossier.

"Il faut voir pour qu'il soit ici, combien de personnes se sont impliquées pour qu'il ne soit pas acheminé à Kindu. Et si, au moins par la force de Dieu et la force du sang de Dido Kankisingi, il arrive ici , ce n'est pas de la complaisance, c'est une réalité, et il va répondre de ses actes, c'est connu de tout le monde, les images existantes, il est parmi les grands tueurs de Dido Kankisingi Et, il. doit en répondre et être sanctionné", a-t-il martelé tout en promettant d'en faire un suivi sur le dossier, avant de charger lourdement le chef de l'exécutif provincial intérimaire.

"Il a été là, il a été commanditaire, il est commanditaire, et il est dans tout; son excellence Afani Idrissa Mangala. Dans notre discours du 28 novembre, nous avions même démontrer le contexte, comment les réunions se tenaient dans la résidence du gouverneur de 23h à 2h du matin, et même la veille de la mort de Didon, il y avait une grande réunion, et celui qui avait armé, donné les moyens à ces gens Et je vous informe que jusqu'à ce jour, il. ya encore des personnes qui étaient dans ces réunions, qui continuent à se cacher dans la résidence officielle du gouverneur. Je crois que le moment venu, une perquisition sera aussi faite pour qu'on récupère les deux autres là".

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC : de nouvelles mises en place dans différentes entités et directions aéroportuaires de la RVA S.A
  • Dossier SK Della : ces hypothèses plausibles auxquelles il faut s'attendre après l'arrêt d'incompétence de la Cour militaire (Juriste)
  • RDC/Justice : vers un acquittement de Salomon Idi Kalonda, bras droit de Moïse Katumbi ?


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments