img

Actualités

Politique

Santé

Sécurité

Société

La Chambre spéciale de la Haute Cour Militaire va rendre, ce jeudi 7 novembre, son arrêt sur les récusations de ses juges par les prévenus Dolly Makambo et Serges Kamanda dans l’affaire du meurtre de l’Administrateur Gestionnaire du Centre hospitalier Vijana à Lingwala.

Ce mercredi, la chambre spéciale a, lors de l'instruction, auditionné les parties recusantes. Elles ont avancé les moyens du bien-fondé de leurs récusations de composition des juges de la Haute Cour militaire dans cette affaire de meurtre.

Selon Maître David Tshimanga, avocat de Serges Antonio Kamanda, son client reproche aux juges de la Cour de lui attribuer des propos dans le procès-verbal à son égard qu’il ne reconnaît pas. Il les récuse aussi de l’inimitié à son écart.

Pour sa part, le prévenu Dolly Makambo Nawezi récuse les juges pour raison de partialité après avoir rejeté toutes les exceptions soulevées par ses avocats.

Papolin Kaniky

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate