img

Actualités

Les leaders de l’opposition ont appelé leurs militants à un meeting populaire ce samedi, 29 septembre sur le boulevard triomphal à Kinshasa.

 

Alors qu’il est 14h de Kinshasa, le terrain qui abrite la manifestation peine à se remplir. Une situation qui fait la joie des membres du pouvoir qui prédisent un échec de la manifestation. Quant aux forces de l’ordre, elles sont déployées en grand nombre sur le site même si, elles sont tenues un tout petit peu à l’écart.

Dans une correspondance datée du 27 septembre 2018 dont une copie est parvenue à election-net.com, le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango, dit avoir pris acte de la notification de l’oppostion en rapport avec son meeting prévu le 29 septembre prochain à la Place Triomphale.

Pour les opposants, cette manifestation aura pour but d’échanger avec ses différentes bases de Kinshasa, afin de lui donner des directives précises sur la suite du processus électoral. Selon le programme du jour, la manifestation se déroulera de 10h à 15 heures locales. Ce feu vert des autorités à une manifestation de l’opposition sera-t-il un test de maturité pour Kinshasa et ses forces de sécurité souvent accusées de violation de droits de l’homme lors des précédentes manifestations.

Freddy Matungulu, du parti Congo Na Biso, Martin Fayulu, de l’Ecidé, Vital Kamerhe de l’UNC, Félix Tshisekedi de l’UDPS et Eve Bazaïba du MLC sont parmi les leaders attendus ce samedi prochain sur  boulevard Triomphal.

José-Junior Owawa

 

 

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate