img

Actualités

Politique

Société

Arrivée au Kasaï orientale, dans la suite de Denise Nyakeru épouse du président de la République, Marthe Kasalu ,veuve  de feu président de l'Union pour la Démocratie et le progrès Udps ,Étienne Tshisekedi décédé il y'a deux ans à Bruxelles ,n'a pas su contenir sa  joie ni sa tristesse face aux événements qu'elle a vécu d'une part marqué par la disparition de son mari n'ayant pas accédé au pouvoir après plusieurs années  de lutte et d'autres part l'accession à la magistrature suprême de son surprenant fils Félix Tshisekedi.

Dans un entretien avec la presse locale ,celle qu'on appelle maman Marthe a appelé la population de Kabeya Kamwanga territoire  de son défunt mari où elles devraient se rendre ensemble avec sa belle fille pour des activités de charité avant de s'y rendre dans le fief de son son défunt mari Étienne Tshisekedi la veuve Tshisekedi a lors d'un entretien avec quelques journalistes locaux resté sur deux sentiment celui d'une joie et celui de la tristesse.

«Dieu a pris à droite et nous a retourné à gauche» ,a-t-elle déclarée .

La délégation de la famille présidentielle conduite par la première dame Denise Nyakeru  a lancé dimanche dans la capitale provinciale du Kasaï orientale les cérémonies du mois de la femme. L'épouse et la mère de Tshisekedi se sont rendues  au territoire de Kabeya Kamuanga situé à 45 Km au sud de Mbuji Mayi ,où elles ont organisé de manière symbolique le deuil d'Étienne Tshisekedi.

Patrick Félix Abely

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate