img

Actualités

Économie

Politique

Elles sont plus de deux cents cinquante personnes refoulées de l'Angola et abandonnées devant le gouvernorat de la province du Kasaï Oriental. Ces hommes, femmes et enfants passent nuit à la belle étoile depuis maintenant trois jours sans aucune attention des autorités politico-administratives. L'une d'entre-eux, NDWAYA MABIKA mère de huit enfants lance un cris de détresse au gouverneur de province pour une assistance.

"Nous sommes chassés de l'Angola, nous avons fait plusieurs jours pour arriver chez nous. Les autres ont été bien accueillis dans leur province, mais ici personne ne nous regarde. Nous avons des enfants, personne ne peut nous nourrir. Papa gouverneur venez à notre aide ne nous abonnez pas. Nous passons nuit juste à l'entrée de votre bureau écoutez nous."

Pour sa part Marth BAJANA chef de division provinciale des actions humanitaires interrogée par (election-net).com a affirmé être au courant de la situation de refoulés de l'Angola. A en croire ses propos, seule l'autorité provinciale peut donner solution à ce problème.

Emmanuel KALONJI SHABANZA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate