img

Actualités

Santé

Au moins quatre sujets chinois parmi les employés de la société CEGCC qui exécute les travaux de la construction de la route nationale Nº1, axe Tshikapa-kamwesha dans la province du Kasaï ont été mis en quarantaine mercredi 04 Mars 2020 après qu'ils soient tombés malades.

L'option de les isoler a été envisagée par leurs propres compatriotes avant que les services sanitaires de la contrée ne soient alertés pour le renforcement des mesures utiles visant la réussite de cette mise en observation, ont rapporté à Election-net.com plusieurs sources indépendantes.

La nouvelle de la maladie de ces sujets chinois revenus de la Chine le 29 Février dernier, à en croire ces sources, a plongé la majeure partie de la population du coin en émoi, faisant pensé à l'épidémie redoutable du Coronavirus.

La ministre provincial de la santé du Kasaï, Pauline Mbidi qui a effectué le déplacement du camp Kamisalu, base des chinois employés par la société CEGCC située à environ 60 km de la ville de Tshikapa, a exclu jusque là l'hypothèse d'un cas de Coronavirus, promettant plus d'éclairages à la lumière des résultats de l'observation.

Les autorités de la province du Kasaï ont appelé au calme et à l'observance des mesures d'hygiène.

Van Frédéric Tshilanda depuis Kananga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate