img

Actualités

Politique

Les cadres du parti politique Union pour la nation Congolaise, UNC/ interfederation du Kasaï Central se désolidarisent de l'actuelle direction de leur parti en province dont ils sollicitent la démission des animateurs.

Dans une déclaration politique rendue publique lundi 24 février 2020 à Kananga, les fédéraux, responsables des leagues des femmes et des jeunes ainsi que les autres cadres de ce parti chargent Honoré Mutshipayi Balowe et André Mukendi Kabupu de plusieurs grieffes tendant selon eux à faire disparaitre l'UNC en province, notamment "l'irresponsabilité" .

" Au Kasaï Central , le parti est géré par les cadres qui ne sont pas à la hauteur de leur responsabilité, car toutes les grandes décisions sont prises en dehors des structures officielles du parti en violation flagrante des statuts et règlements intérieurs de notre parti; (…)
Tous les postes confiés à l'UNC au sein du gouvernement provincial et dans la petite territoriale dans le cadre de la coalition Cach-Fcc ont été confiés aux membres d'une seule famille biologique et acolytes qui ne sont pas membres du parti." Souligne Léon Ndambi , un des cadres de cette structure politique chère à Vital Kamereh , faisant allusion à Madame Jeannine Ngalula Tshipamba ex-ministre des finances retirée selon eux , unilatéralement du gouvernement provincial par Marcel Tshipepele, suppléant de John Ntumba Panu Mpakole, un des cadres du parti à la députation provinciale, et ce, sans les consulter.

Les cadres de l'UNC dénoncent également ce qu'ils qualifient de Schéma cahotique pour la déstabilisation de la province du Kasaï Central et du développement intégral de ce dernier employé par les cadres de leur formation politique en qui ,ils refusent de se reconnaître désormais.

" l'UNC est citée dans plusieurs dossiers qui déstabilisent l'action du gouvernement provincial par l'instrumentalisation des députés provinciaux en vue de faire tomber l'exécutif provincial qui a de meilleurs projets de développement pour la province" soutiennent-ils.

Invitant l'autorité morale de leur parti politique à prendre acte de leur déclaration, les cadres de l'UNC interfederation du Kasaï Central disent se désolidariser du leadership provincial de leur structure politique.

Van Frédéric Tshilanda depuis Kananga ✍️

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate