img

Actualités

Politique

Santé

Sécurité

Société

Au moins six jeunes garçons ont été contraints et soumis à un acte sexuel par la pénétration anale à Kananga.

Les faits se sont déroulés il ya deux semaines dans la commune de Ndesha, une des entités urbaines au chef-lieu du Kasaï Central.

La dénonciation est de l'ONG Femme main dans la main pour le développement du Kasaï Central "FMMDK" à Élection-net.com .La secrétaire exécutive de cette organisation, Nathalie kambala Luse explique qu'un homme marié et père des enfants non autrement identifié, en séjour à Kananga a contraint chacun des gamins à passer cet acte avec lui en se servant de la viande de porc qu'il vendait comme appât.

Parmi les victimes, un enfant de 13 ans qui aurait eu des complications de scelle rapporte l'organisation.

La FMMDK qui regrette que le bourreau dont elle ne minimise pas la capacité de faire de nouvelles victimes soit en caval redoute les conséquences au cas où ce phénomène ne sera pas découragé.

"Les proctologues parlant des conséquences font mention d'un risque très élevé de contamination dans le cas d'une pénétration anale que celle ordinaire à cause de l'étroitesse de l'orifice et de sa non lubrification; Les risques d'hémorroïdes, d'hématome et de fissures sont aussi graves…
Je crains que ces actes soient le début d'un phénomène au Kasaï Central", S'alarme Madame Nathalie kambala, secrétaire exécutive de cette organisation qui appelle les parents à doubler de vigilance et à dénoncer pour espérer enrayer la spirale infernale.

Van Frédéric Tshilanda depuis Kananga ✍️

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate