img

Actualités

Société

Leader d'une des factions de l'église des sacrificateurs au Kasaï Central et fils du feu prophète Kadima Muakuidi, Jeacques Kabadi est mort ce jeudi 05 Mars 2020 à Kananga à l'hôpital provincial.

Le chef de la sacrificature de Ndesha, une des ailes puissante de cette église est mort de suite d'une courte maladie ,rapportent les sources de l'église.

"Il a souffert une maladie de la foi qui s'est aggravée probablement avec les traitements traditionnels que son épouse lui a administré ; Amené à l'hôpital alors qu'il vomissait déjà du sang, il est décédé", témoigne un adepte sous le sceau d'anonymat.

La source ajoute à Election-net.com que pris de colère, les jeunes de l'église ont passé à tabac l'épouse de leur regretté leader religieux qu'ils ont délogée sans ménagement, l'accusant d'avoir précipité le fils du souverain sacrificateur à la mort.

Van Frédéric Tshilanda depuis Kananga ✍️

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate