img

Actualités

Les recherches se poursuivent pour tenter de retrouver le corps d'un militaire happé par un crocodile vendredi 1er mai sur le lac Tanganyika à Kalemie à environ 200 mètres du mess des officiers où résidait la victime.

Sur le lieu du drame, rien que de l’eau rouge, du sang de la victime son fusil et son uniforme à côté. Ce qui réduit les chances de retrouver le soldat encore en vie dans le lac le plus profond d'Afrique.

Des témoignages concordants rapportent que le soldat prenait bain avec son chien à côté, un reptile offensif, probablement géant, surgi de l’eau et le capture. Selon les mêmes sources l’alerte au sujet de l’attaque aux crocodiles a été donnée par le chien de la victime. Le chien a aboyé, hurlé jusqu'à tirer la femme du militaire tué par les pagnes.

Ce crocodile présente à l’heure actuelle une menace réelle pour les riverains en manque d’eau courante qui recourent à l’eau du lac pour leur besoin.

ALAIN MANGOBO à Kalemie

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate