img

Politique

Sécurité

Le député national élu du territoire de Walikale dans la province du Nord-Kivu,n'est pas d'accord avec l’autorisation d’entrée des troupes rwandaises, ougandaises et burundaise en République Démocratique du Congo pour lancer les opérations conjointes pour combattre les forces négatives étrangères dont la plupart sont des ces pays voisins sur le sol congolais, tel que souhaité par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Pour ce parlementaire, l'apport de ces pays doit se limiter à l'échange de renseignements.

«Une bêtise qu'il faudra absolument éviter est celle d'autoriser l'entrée des troupes rwandaises,ougandaises et burundaises en RDC. L' apport de nos voisins doit se limiter à l'échange des renseignements pour combattre les rébelles FDLR,ADF et FNL. Et non des opérations militaires conjointes.» a réagit vigoureusement le député dans un message posté sur son compte Twitter.

https://twitter.com/juvenalmunubo/status/1185841316749611009?s=19

A l'Est de la République Démocratique du Congo ,plus de 130 groupes armés sont actifs selon le récent rapport publié conjointement par le groupe d'étude pour le Congo GEC et Human Rigth Wach ,ces mouvements rebelles locaux et étrangers sont à la base de l'insécurité dans les provinces du Kivu. Lors de son deuxième passage à Beni ( Nord-Kivu ) depuis son arrivée au pouvoir, Felix Tshisekedi a déclaré une guerre contre toutes les forces négatives locales ou étrangères qui opèrent dans cette partie du pays jusqu'à rétablir la paix.

Lire aussi: RDC: Félix Tshisekedi se dit prêt à mourir pour la paix à l’Est

La Mission de l'organisation des nations unies en République Démocratique du Congo ,qui a vu ses jours être prolonger au pays n'est également favorable a cette démarche souhaité par le président Felix Tshisekedi, pour la Monusco le feu vert du conseil de sécurité pourra l'autorisé à se rallier dans ces opérations militaires.

Lire aussi :la monusco conditionne sa participation a la coalition-militaire-rdc-rwanda-burundi-ouganda-par-l'autorisation du conseil de securite/

Patrick Abely

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate