img

Actualités

Politique

Une plainte a été déposée depuis le 18 avril 2020 contre le président du sénat, l’honorable Alexis Thambwe Mwamba par le Mouvement citoyen Le Changement en Marche (LCM).

Ce mouvement reproche au président du sénat d’avoir offensé le Chef de l’Etat, faits prévus et punis par l’ordonnance-loi no 63/300 du 16 décembre 1963. Ce mouvement fait allusion à la dernière sortie médiatique de l’honorable Alexis Thambwe Mwamba, sur Top Congo FM, qui avait évoqué la question du congrès pour formaliser et prendre acte de l’Etat d’urgence décrétée par le président Félix Tshisekedi.

D’après Le Changement en Marche, le président du sénat avait publiquement présenté le chef de l’Etat comme ayant délibérément violé la constitution en proclamant l’Etat d’urgence sanitaire.

Ci-dessous, la plainte du mouvement Le Changement en Marche (LCM) :

Liévin Luzolo

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate