img

Actualités

Sécurité

Société

Les cas de kidnapping en ville de Goma et ses environs sont commentés différemment. Les responsabilités n’ont jamais été orientées dans une même voie, pendant que les uns reprochent les maisons de télécommunications d’être insensibles à toutes les accusations exprimées par les citoyens lambda. D’autres par contre, s’adressent au pouvoir et demandent à ce dernier de jouer son rôle pour que cette situation qui appauvrit et endeuille les paisibles citoyens soit résolue.

Dans un message posté sur son compte tweeter ce dimanche 19 janvier 2020, après avoir passé en revue les quelques cas de kidnapping qui ont été signalés dans la ville de Goma, le vice-président de l’Asemblée provinciale, Jean-Paul Lumbulumbu responsabilise le pouvoir et souligne que l’indifférence de ce dernier, justifierait la montée du kidnapping ces jours, ‘’une indifférence qui reste révoltante’’


« Kidnappé le 12-01-2020 à Majengo et tué par ses ravisseurs, Kambale Bienvenu (7ans) est une victime de trop après Ariane Mutaga (3ans) tuée à Ndosho, Josué Mutaga (4ans) et Moïse Bahati (6ans) en captivité. L'indifférence de Kinshasa à la montée du Kidnapping à Goma est révoltante», a-t-il écrit sur son compte tweeter.

Pour rappel, ce même dimanche le corps de Kambale Bienvenu âgé de 7 ans a été retrouvé dans le groupement Munigi en territoire de Nyiragongo. Kidnappé il y a une semaine, les ravisseurs se sont décidés de le tuer après avoir reçu une somme de 250 dollars envoyée par la famille.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate