loader
img

Actualités

Le président de l'Asadho a au cours d'une tribune publiée ce jeudi appelé à la création des parlement  citoyens. Pour Jean Claude Katende des élections législatives nationales ou provinciales est important dans un pays qui se dit démocratique. Il est là pour parler au nom des citoyens et pour les citoyens. Mais il arrive, surtout dans les pays à déficit démocratique, que le parlement s’éloigne de parler au nom et pour les comptes des citoyens pour servir les intérêts des individus ou des organisations politiques. C’est là que les parlements citoyens doivent  prendre le relais. 

Le parlement citoyen est un regroupement de citoyens qui décident de se mettre ensemble pour échanger régulièrement sur les questions d’intérêt local ou national et qui sont prêts à se mobiliser pour exiger le respect des lois ou  promesses faites par les autorités et que les aspirations citoyennes soient prises en compte dans les programmes du Gouvernement( national ou provincial) et des autres institutions.

 Un parlement citoyen n’a pas de coloration politique et ne peut être utilisé à des fins individuelles. 

Un parlement citoyen ne peut avoir pour mission de prendre le pouvoir politique, mais de permettre aux citoyens de débattre sur les questions d’intérêt local ou national et d’influencer les décisions des autorités pour le bien-être de tous les citoyens.

Un parlement citoyen ne peut pas être dirigé par un homme ou une femme déjà engagé politiquement. 

Un parlement citoyen se forme sur chaque avenue/rue en fonction des intérêts politiques, économiques ou sociaux des parlementaires citoyens. 

Un parlement citoyen doit avoir au maximum 20 membres dont 5 femmes. Ceci pour permettre à ce que chaque parlementaire citoyen ayant la possibilité de s’exprimer lors des débats parlementaires citoyens. 

Un parlement citoyen de l’avenue  X peut solliciter le concours d’un autre parlement citoyen de l’avenue Y pour participer à l’action qu’il attend mener pour exiger le respect d’une loi, la réalisation d’un service social ou autre. 

Il n’y a pas de rapport hiérarchique entre les différents parlements citoyens. Mais ils peuvent collaborer pour l’accomplissent de leurs missions en faveur des citoyens. Un parlement citoyen ne peut refuser de collaborer avec un autre que s’il est prouvé que l’action amenée ne concerne pas tous les citoyens. La collaboration et la solidarité sont les règles d’or des parlements citoyens.

Un parlement citoyen s’organise à l’interne selon les réalités de chaque milieu. L’accent est mis sur les actions que sur les structures. Le parlement citoyen doit avoir une structure souple qui ne met pas l’accent sur les postes mais sur ce qu’il faut faire. Aucun individu ne peut conduire un parlement citoyen pendant plus de 6 mois. Les responsables du parlement citoyen doivent avoir moins de visibilité. Ils sont discrets.

Pour permettre que tous les parlements citoyens soient connus et se connaissent, il y aura un service de communication au niveau national dont le rôle est de faire connaitre les parlements citoyens et leurs actions.

On peut créer des parlements citoyens au pays comme à l’étranger.

Si vous voulez créer un parlement citoyen sur votre rue ou dans votre quartier, prière de vous adresser à ce numéro Whatsap pour recevoir plus d’informations : + 243 81 17 29908

Nous voulons que les parlements citoyens permettent aux citoyens de débattre des questions d’intérêt de tous et participent à faire incliner les programmes des institutions vers la satisfaction des besoins des citoyens et le respect des lois par tous.

 

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate