img

Actualités

Santé

Société

Certains commerçants de la commune rurale de Mungwalu accusent le service de l'hygiène de procéder à des arrestations sélectives en visant seulement les leurs au contrôle des installations hygiéniques dans parcelles dans cette zone minière.


Le vice-président de la FENAPEC, territoire de Djugu à Mungwalu qui les a représenté ce jeudi 14 Novembre déclare que plusieurs commercants sont arrêtés en lieu et place de bailleurs propriétaires de parcelles.


Ce dernier constate que le service de l'hygiène a détourné sa véritable mission, celle de vérifier les conditions hygiéniques dans chaque concession que de se baser sur une seule catégorie des personnes.

Il a par ailleurs ajouté, avoir constaté pendant l'opération, un autre service de la police qui fait ce même travail, chose qui selon lui, augmente le degré de trancasseries dans cette partie.


Il appelle le service de l'hygiène de réglementer cette situation, pour que tous les commerçants soient à l'aise d'exercer leurs activités.

Contacté par élection-net.com TABATHO KALOMA SAMUEL officier sanitaire de la zone de santé de Mungwalu qui dit ne pas reconnaître cette arrestation sélective, déclare que son service a toujours arrêté celui qui est en infraction, il demande aux différentes personnes qui ont toujours exercé les activités commerciales dans cette Zone minière à ne pas aller en dehors des dispositifs légaux.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate