img

Actualités

Société

La convention pour le développement des peuples forestiers (CODEPEF) s'indigne de l'absence prolongée des juges du tribunal de paix de Mambasa.. Dans une déclaration , cette association indique les hommes à toge ont déserté le parquet depuis février dernier pour des raisons sécuritaires. Malheureusement, cette raison était un "faux prétexte ".

La CODEPEF appelle ainsi les juges à regagner l'entité de Mambasa afin de réduire sensiblement les cas d'impunité qui se vissent actuellement dans cette partie de la province de l'Ituri. Sinon , il y a déni de justice qui expose les magistrats à des actions disciplinaires.

" La CODEPEF demande a ces juges à regagner illico leur lieu de travail au risque de sacrifier la population de Mambasa entre les mains des prédateurs qui continuent à s'arroger chaque jour des pouvoirs démesurés ", peut on lire dans cette déclaration.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate