img

Actualités

Sécurité

Des violants combats ont opposé les forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC)et le groupe rebelle Chini ya kilima à Marabo dans le territoire d'Irumu en Ituri ce lundi 4 mai 2020. Le porte-parole de l'armée dans la province précitée dresse un bilan de 8 miliciens tués aux côtés de 6 blessés et 2 capturés.

Jules Ngongo soutient que 4 militaires ont également succombé sur le champ d'honneur lors de ces accrochages. En dépit de la disparition de ces vaillants combattants des forces loyalistes, il affirme que l'armée est déterminée pour éradiquer les forces du mal en Ituri.

" A n'importe quel moment, les forces armées sont prêtes à répondre à toute éventualité dans cette zone", a-t-il indiqué.

Jules Ngongo appelle , en outre, la population à l'apaisement. De surcroît, à toujours garder confiance aux forces armées régulières.

"Nous demandons à la population d'être calme et d'avoir confiance aux FARDC car ces miliciens que vous voyez aujourd'hui, vous ne le verez plus. Les forces armées ont l'ascendance sur ces hors la loi ",a-t-il ajouté.

Dieubon Mughenze

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate