img

Actualités

« Ces invalidations sont faits à dessein pour priver Messieurs Jean-Pierre Bemba et Adolphe Muzito de leur droit d’éligibilité afin d’espérer la division de l’opposition », écrit dans un communiqué, Jean-Baudouin Mayo Mambeke, le Secrétaire général de l’Union pour Nation Congolaise (UNC). Ce parti politique de l’opposition « réaffirme sa solidarité avec tous ses partenaires de l’opposition quoi qu’il arrive ».

 D’après Mayo Mambeke, « l’opposition évitera au peuple congolais la succession familiale du pouvoir et lui assurera la vraie alternance démocratique ». A l’en croire, « L’UNC reste profondément attachée à l’unité de l’opposition ». Pour rappel, la Cour constitutionnelle a, dans ses arrêts du 03 septembre, invalidé les candidatures de Jean-Pierre Bemba et Adolphe Muzito à la présidentielle du 23 décembre prochain.

 

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate