loader
img

Actualités

Photo  de tiers

Au lendemain de la levée de la mesure, suspendant l’installation des sénateurs élus  le 15 Mars dernier par le président Félix Tshisekedi, les voix se lèvent pour s'opposer. Noël Tshiani Mwadia Mvita candidat Malheureux à la présidentielle  Déclare via  son compte twiter que , “cette décision prise par  le président Félix Tshisekedi discrédite toutes les institutions.

 “Cette décision d’installer le Sénat malgré les allégations de corruption jette un discrédit sur toutes les institutions. Elle démontre que le pays n’est pas prêt à faire des réformes structurelles nécessaires pour son développement. 

Il ajoute par ailleurs que l'on ne guérit pas le cancer avec du cosmétique.

 Après avoir reçu le  rapport préliminaire du procureur général près la Cour de Cassation sur les allégations de corruption  qui auraient émaillées ces élections sénatoriales  dans  les 24 de 26 provinces de la République démocratique du Congo, le  président de la RDC a décidé de lever la décision prise au cours de la réunion interinstitutionnelle ténue à Kinshasa le 18 Mars 2019 dernier. Selon le calendrier de la Ceni ,le Sénat est censé être  mise en place ce samedi 30 Mars.

Patrick ABELY

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate