img

Trending

Société

Actualités

Photo d'illustration © photo de tiers


C'est en France que les faits se seraient produits dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 mai, dans une chèvrerie de Chaintreaux. Pendant son interrogatoire pour vol et viole d'une chèvre, le jeune de 25 ans avait fait savoir aux gendarmes de Fontainebleau, qu'il "préfère les chèvres aux femmes". 


D’après la République de Seine-et-Marne, citée par nos confrères de 7sur7.be, "Ils ont été filmés par des caméras de surveillance. Sur les images, le suspect se masturbe avant de pénétrer l’animal".


A l'en croire, le vétérinaire a constaté des lésions génitales chez la bête. Pourtant, l’auteur présumé estime qu’elle était consentante vu qu’à un moment donné, elle s’est mise à le lécher.


La même source rapporte que le présumé violeur a eu une main-forte de son complice pour arriver à l’enlèvement, mais, qui aurait quant à lui, refusé de suivre sexuellement le pas de son ami.


 Pour ce fait, le violeur présumé  se présentera sur invitation devant la justice de Fontainebleau le 03 novembre 2022. Au cas contraire, il sera convoqué devant le tribunal correctionnel le 28 novembre 2022. 


Précisions ici que ce jeune homme est poursuivi pour “vol et de sévices graves et actes de cruauté envers un animal domestique, apprivoisé ou captif”. Il  risque un emprisonnement allant entre un et trois ans de prison avec une amende de 45.000 euros. 




Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate