img

Actualités

Politique

Sécurité

Mathe Kambale Matthieu ,député nationale élu de la circonscription électorale du territoire de Beni décide de suspendre sa participation aux activités de l'assemblée Nationale, pour compatir avec sa base meurtrie par l'activisme des rebelles ougandais de l'ADF.

"j'ai été élu par la population, j'accepte de suspendre ma participation aux activités de l'Assemblée nationale pour aller mourir avec les miens".a déclaré cet élu national qui dit être "député le plus malheureux " pour avoir été élu dans une zone où l'insécurité est devenue monnaie courante." et ce sont les civils qui meurent comme des brebis sans berger.

De passage à Goma en pour son terroir ,le député National Mathe a aucours d'une interview accordée à la presse indiquer que l'entretien qu'il a eu avec les autorités de la République n'ont pas produit gain de cause.

"Je suis le plus malheureux de députés par le fait que j'ai été élu dans une zone où l'insécurité reste grandissante, en territoire de Beni on tue les gens comme de bettes et je n'ai pas trouvé important de rester dans la capitale pendant que ma base est en train de mourir, aujourd'hui je vous annonce que je pars à Beni pour aller mourir avec ma base, trop c'est trop" a t-il souligné.

Cette décision produira t-elle un meilleur résultat ?

Ce député reste déterminé sur sa voie, pour lui, cette décision est finale comme les autres étapes qui est ont précédé n'ont produit aucun résultat: "les autres peuvent penser que ma décision n'est pas bonne, pour moi elle est la meilleure décision, un vrai combattant on ne tire pas sur lui sur le dos plutôt sur sa poitrine, je dois être aussi au front, on pouvait croire qu'on était en train de faire du théâtre à Kinshasa, personne ne peut supporter ce qui se passe chez nous, je rentre à la maison pour être à côté de la population qui m'a fait ce pouvoir, a t-il chuté."

Il ajoute qu’au lieu de piquer une crise au parlement, vaut mieux quitter et aller voir de ses propres yeux le déroulement des opérations militaires pour en savoir plus.

Pour rappel, la lettre qu'il a écrite le mercredi 27 novembre est parvenue ce jeudi 28 novembre 2019 à Madame Jeanine MABUNDA, présidente de l’Assemblée nationale. Le député, lui, a quitté Kinshasa ce jeudi en direction d’Oicha passant par la ville de Goma.

Prince Bagheni depuis Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate