img

Actualités

Politique

Sécurité

Le coordonnateur de la coalition Lamuka, Adolphe Muzito a reçu ce jeudi à Kinshasa, une délégation des jeunes ressortissants de l’Est de la République notamment, du nord et Sud-Kivu vivant à Kinshasa.

Ces jeunes ont tenu à rencontrer l'ex premier ministre pour discuter sur les mécanismes qui devront être mises en place pour permettre à la partie Est du meurtrie par des situations de guerre puisse retrouver la paix. D'après eux,il faut tenir le dialogue mais qui ne pourra pas aboutir au partage de postes .

Selon le porte parole de ce groupe, le coordinateur de Lamuka ensemble avec d'autres membres de la coalition notamment Martin Fayulu qui ont eu à palper du doigt certaines réalités devraient contribuer pour ramener la paix à l'est du pays en envisageant la tenue d'un dialogue entre tous les acteurs impliqués.

«en tant que jeunes ressortissants de l’Est de la RDC par rapport aux tueries qui se passent chaque jour dans cette partie… Nous pensons qu’il faut un dialogue national et inclusif où tous les congolais doivent se réunir pour parler de la paix l’Est de la RDC, a déclaré Alain Shukuru.l

Pour Adolphe Muzito, La question de la guerre et de l’insécurité à l’Est peut prendre fin que si l'Etat est souverain et repose sur les institutions qui incarnent la légitimité du peuple. Malheureusement, il n'est pas le cas. Selon le responsable de Lamuka le pouvoir actuel est illégitime.

Signalons que des manifestations des ressortissants de l’Etat du pays ont déjà eu lieu à Kinshasa pour exiger la restauration de la paix dans l’est ,surtout à Beni où des milliers de civils ont été tués malgré les offensives lancés contre ses insurgés islamistes.

Dans les jours à venir Ces jeunes attendent poursuivre leur démarche pour rencontrer également les dirigeants de la coalition a FCC et le CACH.

Patrick Félix Abely

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate