img

Actualités

Politique

On en sait un peu plus sur le retard de la mission d'information voulue par les députés nationaux élus du Haut-Katanga sur les maï-maï Bakata-Katanga . Au lendemain de l'incursion des présumés Bakata-Katanga le 10 Octobre à Lubumbashi, le caucus des député du Haut-Katanga.

Cette mission a été bloquée à la primature. Le premier ministre, en bon technocrate , a préféré laisser la primeur de l'enquête aux services spécialisés et non aux politiques.

Selon une source proche du dossier, le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilkamba a affirmé que ce phénomène est entretenu par les politiciens. Par conséquence, une mission menée par eux n'est pas du tout crédible aux regards des missions précédentes.

Toutefois, le chef du gouvernement a demandé aux politiques de l'espace Katangais de résoudre cette question afin de permettre au gouvernement de mettre en application son programme.

Le professeur Ilunga Ilkamba se montre toutefois ouvert à soutenir la démarche du caucus des députés à une seule condition. Que l'Assemblée nationale commence par examiner le rapport du caucus des députés de la législature précédente. Le premier ministre fait allusion à la commission d'enquête dirigée par le député Charles Mwando Simba en 2013 après l'incursion des Maï-Maï Bakata-Katanga le 23 Mars 2013 à Lubumbashi.

Les résultats des investigations des députés du Katanga à l'époque n'a jamais été examinée, a confié un député. Pour le premier ministre, les services de sécurité pourraient arriver à des résultats plus objectifs que les politiciens.

La Rédaction

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate