img

Actualités

Société

Le Vice-Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christian Pitanga Mangandro a ouvert la séance de conciliation de vues entre les autorités provinciales et la délégation de la Cellule d'Appui au Programme d'Urgence Intégré de Développement Communautaire, (CAPUIDC) venue de Kinshasa.

Ces travaux débutés ce mercredi, 26 Février à Isiro ont comme objectif principal d'identifier les projets à caractère communautaire à même de contribuer à "l'élaboration du programme d'urgence intégré du développement communautaire", conformément à la vision du Chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Face au Vice-Gouverneur, la cheffe de la délégation, Mymy MINDUGU LUTHAKU a fait savoir à l'autorité provinciale que son équipe composée notamment des experts de la CAPUIDC et du FNPS, ( Fonds National de Promotion Sociale) a eu à consulter bon nombre des structures de la société civile dont le CPJ, ( Conseil Provincial de la Jeunesse du Haut-Uele) auprès desquelles, une palette des données a été dressée concernant les projets susceptibles de rencontrer les objectifs de cet ambitieux programme.

Dans son mot d'ouverture de la séance, le Chef de l'Exécutif provincial a salué l'initiative présidentielle qui, à son humble avis, devra être la réponse appropriée pour réduire le taux de chômage de masse d'une population congolaise largement composée des jeunes.

Le numéro deux du Haut-Uele a surtout interpellé les participants à plus d'assiduité afin de proposer des projets véritablement intégrateurs capables de contribuer à la réinsertion sociale de la jeunesse de sa province.

Juste après l'ouverture des travaux, les deux parties ont démarré la séance plénière consistant à remplir, pour la partie gouvernementale, "le guide d'entretien" reprenant les points saillants de cette mission.

Ce questionnaire d'une douzaine des questions à remplir reprend les préoccupations génériques de développement des provinces avec des particularités pour chaque entité consultée.

A l'issue des échanges, les participants devront proposer les listes plus ou moins exhaustives notamment de projets à caractère communautaire, des filières prioritaires, des zones d'interventions ou encore des entreprises tant nationales qu'étrangères disposant de compétences requises en la matière.

Il faut rappeler que ce projet présidentiel appuyé notamment par la Banque Africaine de Développement, BAD sous l'assistance technique du FNPS et coordonné par la CAPUID s'étant sur l'ensemble des 26 provinces de la République Démocratique du Congo, RDC.

Cellule de Communication/Gouvernorat.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate