img

Actualités

Économie

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a inauguré ce mercredi, 4 mars, le nouveau poste de péage de Boh situé en territoire de Faradje.

Arrivé depuis mardi soir dans le chef lieu du territoire voisin de Watsa à la tête d'une forte délégation composée de députés, membres du Gouvernement et de son cabinet ainsi que les principaux piliers du dispositif sécuritaire de la province, le Gouverneur s'est rendu tôt ce matin sur ce site de 1,2 Km2 aménagé par ses équipes pour servir de poste de péage moderne doublé d'un parc à bois grandeur nature pour l'inauguration de ce chef d'oeuvres.

Dans son allocution, l'autorité provinciale a fixé l'opinion sur le bien fondé de ce projet sur ce site, jadis une forêt inhabitée. Avant d'entrer dans le vif du sujet, le Gouverneur du Haut-Uele a tenu à rendre ses hommages au chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo "pour les efforts louables qu'il ne cesse de consentir en vue d'apporter plus de paix et de bien-être social au peuple congolais".

En parlant du choix de ce gigantesque projet aujourd'hui réalité, le numéro un du Haut-Uele a fait savoir que ce poste de péage "offre plusieurs avantages", notamment, " un espace plus large capable d'accueillir des centaines de véhicules; la sédentarisation du personnel des services étatiques et provinciaux; un contrôle de police de proximité; la disparition des barrières illégales sur l'axe routier comme sur toute l'étendue de la province; la suspension des tracasseries de tous ordres; des précautions en vue de prévenir tout risque d'épidémie; d'Ebola ou du Corona virus; une meilleure canalisation des recettes de l'État et de la province; la possibilité de création d'un parc à bois pour l'exploitation efficiente; ou encore l'ouverture à terme des grands entrepôts de vente en gros des articles divers à des tarifs compétitifs".

A cette même occasion, le Gouverneur de province a par ailleurs, invité toutes les parties prenantes, notamment les opérations économiques, à "assumer pleinement leur responsabilité en matière de fiscalité en payant les taxes, droits, redevances dus à l'État et à la province en vue de la construction d'un Haut-Uele véritablement nouvel.

Bien au paravant, le chef de l'Exécutif provincial a salué le soutien politique dont il bénéficiaire depuis son avènement au pouvoir et a demandé sa pérennisation pour le développement intégral de sa province qui passe entre autres, par la rétrocession de 40% de recettes perçues par le Fonds National d'Entretien Routier évalué à plusieurs milliards de Francs Congolais.

Pour sa part, le ministre provinciales des finances, Guillaume Leu Makombi a révélé que depuis l'érection du post de péage de Boh, les recettes de la DGRHU, Direction Générale des Recettes du Haut-Uele ne font que grimper en quittant le seuil critique de 30.000.000 des Francs Congolais mensuels pour atteindre les 140.000.000 de Francs Congolais hormis la part des recettes payées par voie bancaire par la firme TCFF.

Très ambitieux, ce membre du Gouvernement Baseane Nangaa espère que ces recettes pourront doubler d'ici quelques mois grâce à la numérisation en cours du système paiement.

Il faut rappeler que dans sa politique, Christophe Baseane Nangaa projette d'ériger des postes de péage sur tous le points d'entrée de sa province pour maximiser les recettes publiques provinciales en vue de réaliser son ambitieux programme d'action quinquennal.

election-net.com Celcom/Gouvernorat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate