img

Actualités

Politique

Société

Le Gouvernement provincial du Haut-Uele a lancé lundi, 25 mai 2020, les travaux de reconstruction du tronçon Likasi-Bole bole situé en territoire de Wamba.

La cérémonie du lancement présidée par le ministre provincial des infrastructures, Norbert Mandana dans la cité de Babonde a connue notamment la participation des députés provinciaux élus de ce territoire, Élysée Mago et Joseph Mandi hormis celle des autorités coutumières dont le patriarche Prospère Mangbukele Mangadima, ancien Vice-Gouverneur sous le précédent régime accompagné de son intérimaire à la tête de la chefferie Balika Toriko, Alain Alima Mambata.

Prenant la parole pour la circonstance, au nom de ses administrés, ce dernier a surtout salué la vision du Gouverneur Christophe Baseane Nangaa qui a fait du désenclavement de la province, la priorité des priorités de son action gouvernementale.

"Vous aviez promis à la population d'ici, les travaux d'entretien de cette route axe rond-point Likasi-Bole Bole, soit plus ou moins 40 Km, vous venez de concrétiser votre promesse ce qui dénote à suffisance combien vous demeurez pragmatique et sincère dans vos promesses, c'est le rôle d'un berger", lance ce dernier dans son allocution de circonstance.

Alain Alimasi Mambata constate que Christophe Baseane Nangaa se distingue dans son leadership depuis son arrivée au pouvoir en avril 2019.

" Par vos actes méritant, vous vous distinguez largement des autres cadres pirates et illusionnistes qui, souvent ne font que des promesses en l'air, c'est-à-dire non réalisables", a-t-il indiqué avant de mettre en garde ceux qui "cherchent à bloquer le développement économique" des différentes communautés de la province par des projets "occultes".

Pour sa part, Prospère Mangbukele a rendu hommage au Gouvernement provincial et particulièrement au Gouverneur Christophe Baseane Nangaa qui s'est démarqué dans la gestion de son entité.

"En une année, vous avez fais plusieurs réalisations que nous n'avons pas pu faire durant nôtre mandat à la tête de la province", reconnaît l'ancien Vice-Gouverneur de Jean Pierre Lola Kisanga, le prédécesseur de l'actuel chef de l'Exécutif provincial du Haut-Uele avant de rassurer à l'autorité Provinciale de la disponibilité des siens à accompagner ces travaux.

La députée provinciale Élysée Mago a quant à elle fait savoir que le lancement de ces travaux près d'un demi siècle après l'abandon de cette contrée crée en elle un double sentiment de joie et de responsabilité car ça la rappelle son devoir de la représentante du peuple au sein de l'Assemblée provincial qui vient là d'obtenir du gouvernement provincial, la répondre aux aspirations de ses électeurs tout en rappelant l'importance de la route pour les populations de ce coin.

"Le Gouvernement provincial a lancé plusieurs travaux à travers le Haut-Uele dans le domaine des infrastructures routières. Nous sommes convaincus qu'après le désengagement de la province, il va se concentrer aux travaux de construction des écoles, des hôpitaux afin de répondre aux besoins de la population. Il faut être un sorcier pour ne pas reconnaître ce que le Gouverneur Christophe Baseane Nangaa est en train de faire avec son Gouvernement", souligne la présidente de la commission économique et financière de l'Assemblée Provinciale qui lance un appel à l'unité des filles et fils de la province sans considérations ethnicotribales.

Joseph Mandi, le Rapporteur de l'organe délibérant à surtout insisté sur l'appropriation de l'ouvrage par les usages de cette route afin d'assurer sa maintenance via les autorités locales pour alléger tant soit peu la charge au Gouvernement provincial censé s'attaquer à d'autres tronçons non encore touchés par cet élan de réhabilitation.

"Le Gouvernement provincial fait beaucoup de choses. Nous en tant que député, devrions l'accompagner en mettant à sa disposition des moyens nécessaires pour la reconstruction de notre province", assure la troisième personnalité de l'Assemblée Provinciale du Haut-Uele.

Norbert Mandana, le représentant du Gouverneur qui a lancé ces travaux a indiqué que d'autres engins devront, dans les prochains jours, renforcer l'équipe qui est sur terrain afin de booster le chantier.

"Dans un premier temps, nous nous procédons au dégagement de ce tronçon de 30Km pour avoir une chaussée de plus ou moins 12m avant d'envisager les travaux de finition tels que le compactage, le rechargement et autres de mise en forme ", a-t-il fait remarquer après avoir lancé les travaux devant une foule nombreuse dans cette zone enclavée du territoire de Wamba.

Les ministres des infrastructures a surtout invité les bénéficiaires de cette promesse faite par le Gouverneur de province lors de sa visite d'itinérance en août dernier à contribuer à la maintenance de cette route en payant leur frais de péage partout où des postes pourront être installés dans la zone après la fin des travaux.

Il faut rappeler que les usagers de cette route viennent de toutes les contrées de la République Démocratique du Congo en amenant notamment des vaches, des marchandises diverses vers les localités minières de Mambati, Matete Bavadili et bien d'autres disséminées dans la région sans compter ceux qui vont à Nebobongo, Pawa, Isiro et d'autres coins du pays pour une raison ou une autre.

Pour le Gouvernement provincial, c'est aussi une occasion de capitaliser tous ces atouts afin de booster les recettes provinciales sur axe stratégique mais longtemps délaissé.

Dans sa politique de désenclavement de la province, le Gouvernement Baseane Nangaa avait acheté une dizaine d'engins routiers sur fonds propres afin de booster le développement du Haut-Uele.

Depuis l'avènement des nouvelles autorités provinciales, environ 300Km de routes tant d'intérêt provincial que national ont été réhabilitées hormis une dizaine des ponts réhabilités et/ou construits à travers la quasi totalité des six territoires que composent la province sans compter plusieurs édifices publics en chantier dont le Gouvernorat, la résidence du Gouverneur de province et bientôt les prisons d'Isiro et de Watsa en passant par l'inspection provincial de la police à Isiro.

election-net.com-Celcom/Gouvernorat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate