img

Actualités

Économie

Politique

Société

Chargée de mener les investigations sur l'utilisation des fonds alloués à la construction du bâtiment de l'Assemblée provinciale du Haut-Lomami, la cour des comptes donnent des réponses claires. Au termes de cet audit, la cour des comptes a constaté la non-exécution du projet. Une réponse consignée dans une correspondance adressée à la présidente de l'Assemblée nationale, dont une copie est parvenue à Election-net.com.

Au-delà de sa réponse, la cour des comptes renseigne que ces travaux étaient confiés à la société AMECO. Curieusement, cette structure n'est pas encore localisée. Mais la cour des comptes a promis de poursuivre ses investigations pour établir des responsabilités de toutes les parties prenantes.

Plainte contre Néné Nkulu…

A la lumière de ces révélations, une frange de la société civile du Haut-Lomami a saisi le parquet général près la cour de Cassation de la Gombe à Kinshasa. Le CRJLU a déposé une plainte contre Célestin Mbuyu et Néné Nkulu respectivement gouverneur et vice-gouverneur de la province du Haut-Lomami au moment des faits. Cette association sans but lucratif les accusé de détournement de deux milliards cinq cents septante cinq millions, huit cent onze sept cents Francs congolais.

Cette association demande au procureur général, d'ouvrir une enquête judiciaire pour déterminer la responsabilité du premier gouverneur de la province du Haut-Lomami et son vice qui car selon le Cercle de réflexion juridique de la lutte contre l'impunité (CRJLU/ ASBL) , Célestin Mbuyu Kabangu et Néné Nkulu Ilunga étaient les personnes qui avaient présenté au gouvernement central le projet de construction des edifices de l'Assemblée provinciale du Haut- Lomami. Et réagissant au projet, le gouvernement central avait décaissé l'argent.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate