img

Société

La hausse de maïs et d'autres aliments de base préoccupe le gouverneur provincial, Maweja Muteba Jean. C'est qui a poussé l'autorité provinciale de s’envoler pour Kinshasa, mercredi 30 octobre 2019.

Avant ce déplacement pour la capitale congolaise, le numéro un de la province a affirmé s’y rendre pour rencontrer le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le ministre de l’Economie et celui du Commerce extérieur. Ce, afin de trouver des solutions durables à la crise alimentaire qui secoue le Kasaï Oriental, en général, et la ville de Mbuji-Mayi, en particulier.

Réagissant à la déclaration politique des députés provinciaux du Kasaï Oriental, Jean Maweja Muteba appelle la population au calme et à la patience au sujet de cette hausse vertigineuse du prix du maïs. Il dit travailler pour trouver une solution appropriée à la rareté de cette denrée alimentaire de première nécessité.

Maweja Muteba invite les habitants de la ville diamantifère à ne pas suivre le discours de ceux qui veulent déstabiliser la province du Kasaï Oriental.

«Le Premier ministre, le ministre de l’Economie et le ministre du Commerce extérieur se sont déjà concertés. Ils n’attendent que moi pour que je les rencontre afin de trouver des solutions palliatives qui feront que nous ramenions le maïs exporté ici. Je demande à nos frères et soeurs d’être calmes. Les solutions que nous allons trouver sont palliatives. Seulement, nous leur demandons de s’adonner à l’agriculture pour que nous ayons beaucoup de réserves de cette denrée alimentaire », a dit l'autorité provinciale.

Papolin Kaniky

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate