img

Actualités

Politique

Malgré l'assurance du président de la République Félix Tshisekedi , sur la gratuité de l'enseignement de base en République Démocratique du Congo ,au Nord-Kivu le pessimisme s'installe dans le chef de certains habitants qui ne croient pas à son effectivité .

Kakule Saasita ,député provincial élu du territoire de Lubéro pour le compte du mouvement social qui a séjourné dans cette partie du grand nord de la province du Nord-Kivu a tenu à partager son inquiétude avec sa base électorale pendant ses vacances parlementaires.

«Je ne peux pas soutenir la gratuité de l'enseignement de base car elle n'est pas budgetisée » a-t-il lancé devant la foule dans un meeting populaire tenu samedi à Lubero.

Très pessimiste sur cette question d'effectivité de la gratuité de l'enseignement, ce député de la coalition Lamuka invite les parents à la prudence, selon lui, rien ne rassure sur le respect total de la mesure avant même la fin de l'année, il exige aux parents de reprendre leur responsabilité, et cela pour éviter des grèves.

Par ailleurs, l'élu provincial propose aux parents de garder des provisions pour répondre à toute éventualité. La mesure de gratuité annoncée par le président de la République ne correspond pas aux réalités du pays a-t-il insisté.

Les enseignants réunis au sein du Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO) ont décrété depuis le mercredi 25 septembre dernier à Bukavu un mouvement de grève dans leurs écoles sur toute l’étendue de la province du Sud-Kivu pour exiger le réajustement de l'enveloppe salariale.

Patrick ABELY

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate