img

Actualités

Le mouvement civique dénommé ''Génération Positive-RDC'' sort de son silence et dénonce ce qu'elle qualifie de légèreté dans laquelle est traitée, la question de la production locale des vins et autres boissons fortement alcoolisées, à Goma, au Nord-Kivu.

Dans une lettre ouverte, rendue publique ce Mardi 28 avril 2020, cette génération dit ne pas bien digérer les messages publicitaires sur les radios et télé, qui ne tiennent pas compte de la morale, de l'éthique et des mœurs.

Par ailleurs, la GP-RDC a souligné qu'il y a des usines qui ne tiennent pas compte de l'aspect hygiénique et utilisent des produits chimiques non qualifiés pour des fins économiques ce qui fait que la vie des consommateurs soit en danger'', déplore-t-elle.

Ainsi, ce mouvement a présenté un certain nombre d'exigence et cela pour mettre à l'abri la santé de la population. Il s'agit notamment de la fermeture immédiate des usines qui produisent ces vins; L'interdiction de la diffusion des publicités de ces vins à la radio et la télévision suivie d'une censure ainsi que la sanction des autorités politiques et administratives qui ont facilité cette légèreté dans ce secteur.

Par ailleurs, la Génération Positive-RDC, menace d'aller en justice contre toutes ces sociétés et toutes les personnes impliquées qui tuent calmement et progressivement la jeunesse et donc l'avenir de toute une Nation pour que chacun paye de ses actes.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate