img

Actualités

Santé

Sécurité

La situation sécuritaire en ville de Goma, fait parler d'elle, cette situation pousse les habitants à commenter différemment le sujet. Les uns accusent la police  de collaborer avec ceux qui sont à la base de l'insécurité ,tandis que les autres sont considérés comme auteurs. Face à cette situation la police est invitée à multiplier ses efforts  pour lutter contre l'insécurité comme il en est le cas au suivi de respect des mesures barrières en cette période de la Covid-19.

 Au cours d'une interview accordée à la presse  ce jeudi 21 mai 2020, Rémy Seghiobe appelle les services de sécurité et particulièrement les forces  de l'ordre à peaufiner les efforts et stratégies pour la recherche de la sécurité dans différents Quartiers de la ville volcanique.

''Aujourd'hui nous venons de voir la police être très mobilisée pour traquer ceux là qui ne portent pas des masques, et si elle pouvait avoir cette même énergie pour sécuriser nos quartiers et avenues, cela nous arrangerait, notre ville serait un paradis",a déclaré le point focal de la jeune notabilité de Goma.

Cependant, il  invite la population à l'observance  stricte des mesures d'hygiène édictées par les autorités. En dépit de ce qui serait considéré comme ''bavure policière'',durant cette période de la Covid-19.

Pour rappel, les mesures de couvre-feu en ville de Goma ont débuté depuis ce mercredi 21 mai 2020, pour ce premier jour, une dizaine d'arrestation des récalcitrants ont été signalées dans la capitale du Nord-Kivu.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate