img

Société

Sécurité

Politique

Internationale

Actualités

frontière entre la RDC et Rwanda. Ph de tiers

Après l'attaque d'une position des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à Kibumba en territoire de Nyiragongo, par des hommes armés assimilés aux rebelles du M23 ''soutenus'' par l'armée rwandaise, des autorités congolaises sont interpellées.

Au cours d'une interview accordée à Election-net.com ce mercredi 25 mai 2022, Bénin Butatunda acteur de la société civile, évoluant à Goma au Nord-Kivu appelle à la fermeture momentanée de la frontière entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda.

Selon lui, les autorités congolaises devraient renforcer dans l'urgence les effectifs militaires au niveau de tous les points reliant ces deux États. Et ce, pour éviter ''une autre'' incursion surprise des éléments RDF sur le sol congolais.

''Nous demandons la fermeture momentanée de la frontière entre la RDC et le Rwanda, et le renforcement de nos vaillants FARDC à Gabiro, à la petite et grande barrière'', a-t-il indiqué à Election-net.com 

En rappel, après l'attaque d'une position militaire à Kibumba au Nord de la ville de Goma, des munitions et tenues appartement à l'armée rwandaise (RDF) ont été ramassées. Une situation qui prouve pour la énième fois, un appui de Kigali aux rebelles du M23.

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate