img

Actualités

Politique

Sécurité

Monseigneur Fridolin Ambongo a rencontré ce vendredi 3 janvier 2019 la presse,pour faire le point sur la situation de l'est  du pays où il a effectué une visite pastorale. L'archevêque de Kinshasa reste sur un constat amère en ce qui concerne la situation sécuritaire à Beni marqué par des massacres répétitifs. Pour le chef de l'église catholique , la population a haï même les FARDC et la Monusco.

"la population est endoctrinee jusqu'à haïr le travail des Fardc et la Monusco. a-t-il lancé devant les journalistes confirmant aussi un plan de balkanisation mise en marche dans cette parti du pays.

"Je constate qu'un plan guide le comportement des rebelles. Ce sont des actes réfléchis. L'objectif final, c'est la balkanisation" renchérit- il.

Par ailleurs, le prélat constate que ce plan se révèle par le remplacement des populations déplacées par le rwandophones et les ougandaphones dans la région en proie à l'insécurité.

Liévin Luzolo

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate