France : une gabonaise de 32 ans et son concubin de 74 ans poursuivis pour tentative de mariage blanc

Illustration


Cinq (5) ans de prison et 15 000 euros d’amendes, c’est ce que risque une gabonaise au chômage de 32 ans et son fiancé, un retraité français de 74 ans. Selon les faits rapportés par le site Gabonreview, ces derniers seraient poursuivis pour tentative de mariage blanc dans la commune de Béziers située dans le département de l’Hérault en région Occitanie en France.

Les tourtereaux se seraient rencontrés sur les réseaux sociaux en 2018 alors que la jeune femme gabonaise résidait encore à Libreville. En 2022, les deux amants se seraient rencontrés au cours d’un voyage en Espagne. La relation aurait évolué puisqu’en 2023, le retraité français aurait décidé de franchir le pas et de demander son amoureuse en mariage. 

L’écart d’âge et la situation professionnelle au cœur des soupçons

Seulement l’écart d’âge entre les deux aurait posé un problème. Actuellement, les concubins sont poursuivis au tribunal correctionnel de Béziers. En effet, la jeune femme étant sans emploi et âgée de 32 ans vivrait avec l’homme de 74 ans depuis plus d’un an. Entre les deux proposés, il existe une différence de 42 ans et la situation professionnelle de la femme n’est pas pour rassurer. 

Toute chose qui pour le parquet laisserait croire à un mariage blanc. Selon les dispositions légales françaises le mariage blanc ou mariage de complaisance est « un procédé illégal utilisé par deux personnes qui n’ont pas l’intention de former un couple, mais celui d’obtenir un avantage permettant notamment de régulariser une situation personnelle, administrative, voire sociale de l’un ou des deux époux ».

Suivant donc cette description, l’avocate du couple Séraphine Gonzalez assure que celle-ci ne s’applique pas à ses clients. À noter que le procès devrait s’ouvrir en juin prochain au tribunal correctionnel de Béziers. Le couple risque jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et une amende de 15 000 euros s’ils sont reconnus coupables par le tribunal correctionnel de Béziers.

Avec gabonmediatime

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Gabon : le gouvernement réagit sur l’annonce d’une grève de la faim d’Ali Bongo
  • Gabon : l’ex-président Ali Bongo en grève de la faim pour protester contre des « actes de torture »
  • Dubaï Unlocked : ces énormes pactole des présidents africains à Dubaï

  • Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments