img

Actualités

Politique

Sécurité

Le député national, membre du Mouvement de Libération du Congo, Jean-Jacques Mamba vient d'être arrêté ce matin à Kinshasa par les forces de l'ordre.

Selon une brève nouvelle postée sur son compte Twitter, la radio Top Congo fait savoir que ses proches dénoncent une arrestation irrégulière.

« C’est une véritable entrave à démocratie si un député est arrêté sans demande de levée d’immunité. C’est une escalade qui pose question », fait-on savoir

"Nous condamnons avec la plus grande fermeté l'enlèvement de l'honorable jean Jacques MAMBA ce matin à son domicile à cause des opinions politiques. Député de son état, il jouit des immunités parlementaires. C'est ça l'Etat de droit ? Nous exigeons sa libération sans condition", souligne Yves KITUMBA, Secrétaire National MLC

Selon le président de l'Association Congolaise pour l'Accès à la Justice, Georges Kapiamba, c'est sur ordre du Parquet Général près la Cour de Cassation que le député national a été interpellé.

"L’ACAJ demande la clarification de la Justice et le respect de son droit à la défense. MAIS ATTENTION: un parlementaire peut être valablement arrêté, sans attendre la levée de son immunité, en cas de flagrance…", prévient Georges Kapiamba, Président de l’ACAJ

Accusé d'avoir falsifié les signatures de certains de ses collègues pour obtenir la targuette requise afin de bousculer le premier Vice-président de l'Assemblée Nationale, Jean-Marc Kabund du perchoir.

Il y a peu, plusieurs élus avaient renié leurs signatures de ce document accusant l'auteur de la pétition de faux et usage de faux.

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate