img

Actualités

Politique

Contrairement à son prédécesseur Joseph Kabila, Félix Antoine Tshisekedi pense que la force de la Monusco en RDC peut encore rester dans le pays.

« La Monusco doit encore rester pour quelques temps pour apporter un appui logistique», a fait savoir le Président de la République Démocratique du Congo avant d'avouer son admiration pour la langue française.

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate